LES PEDAGOGIES ALTERNATIVES

enfant heureux

Lorsque j’ai eu l’idée de créer des pyjamas et des tabliers de cuisine interactifs, mon ambition était de donner un outil supplémentaire aux enfants pour aimer la lecture grâce à leurs parents qui leur liront des histoires sur des tablettes via leur pyjama, et le plaisir de cuisiner en apprenant petit à petit à faire « tout seul » via leur tablier.

Toutes ces activités étant effectuées de manière ludique bien sûr !

Je ne savais pas que je faisais de la pédagogie alternative.

En lisant « Le grand guide des pédagogies alternatives » de Madeleine Deny et Anne-Cécile Pigache aux Editions Eyrolles, je me suis rendue compte que tous les éléments clés qui me paraissent essentiels dans l’éducation des enfants comme la lecture, le partage de moments de complicité avec ses parents, la curiosité, manipuler, créer, s’exprimer et développer la curiosité naturelle étaient en fait les bases de tous les grands noms de ces pédagogies tels que : Friedrich Froebel, Maria Montessori, Reggio, Célestin Freinet et tant d’autres…..

Tout comme eux, je suis convaincue que le chant, la musique, les comptines, la danse, la lecture, la créativité, la curiosité sont autant de clés pour développer le corps et l’esprit.

Tout comme eux, je suis persuadée qu’il y a un lien entre l’activité du corps et le développement de l’intelligence.

Tout comme eux, je suis sûre que les activités où tendresse et affection sont étroitement mêlés sont synonymes de bon apprentissage.

Que veut-on pour nos enfants ?

Qu’ils aient confiance en eux, qu’ils soient autonomes, qu’ils soient curieux, qu’ils soient créatifs, qu’ils soient bienveillants envers eux-mêmes et envers autrui.

L’autonomie est la première étape pour avoir confiance en soi.

Avoir confiance en soi est la première marche pour s’affirmer et choisir sa voie.

« Eduquer sa volonté,

Cultiver la connaissance,

Vivre le destin de son temps,

Donner à son âme une orientation de conscience ».

– Rudolf STEINER –

L’enfant ne doit pas rester passif mais être auteur de ses pensées et de ses actes. L’amener à le faire réfléchir en lui faisant observer autour de lui tout ce qui se passe au quotidien est la plus belle chance de réussite qu’on puisse lui offrir.

Ouvrez leur l’appétit du savoir.

Mes enfants sont grands maintenant et bien débrouillards, mais si j’avais eu ce livre entre les mains quand ils étaient petits, je leur aurai laissé encore plus d’autonomie et les aurai guidé à trouver des solutions par eux-mêmes.

Comme beaucoup de mamans qui travaillent, je préférais faire à leur place pour aller plus vite en les aidant à manger ou à s’habiller et peut-être ai-je outrepassé mon rôle de maman ….

Avez-vous vécu ce sentiment de culpabilité en sachant pertinemment qu’il pourrait très bien le faire tout seul, mais que c’est tellement plus facile si c’est vous qui le faites ? (et surtout plus rapide !!!).

Il n’y a pas de mode d’emploi pour élever les enfants mais on peut piocher ça et là de bonnes idées qui ne nécessitent pas de gros investissements mais beaucoup d’amour et un peu de temps (et énormément de patience) 🙂